Il est décidément indécrottable..Non content de me coller aux basques toute la journée, de me suivre en permanence dans mes promenades au travers des ruelles de Valencia, d'interrompre mes rêveries de promeneuse hélas pas solitaire par des remarques idiotes et déplacées,  de loger dans le même hôtel (et dans le même lit évidemment) que moi, de prendre le même petit déjeuner dans le même bar, de manger à la même table dans les mêmes bars à tapas, mécontent sans doute que j'ai enfin pu goûter à quelques minutes de solitude tant espérée, il n'a pas pu y résister, cet abruti : il m'a prise en photo !!!


val421

Valencia, octobre 2010